DOCUMENTS PDF

disponibles sur demande: La Seigneurie de Jarnieux par Paul de Varax, La monographie sur Jarnioux par Henri Genevrier, La Prébende de J...

20 septembre 2013

l'église de Jarnioux, les vitraux, thématique (tribune)

 
  La construction de l'église débuta en 1888, elle fut consacrée le 16 septembre 1889 par le cardinal Foulon, primat des Gaules. Imposante par sa hauteur, elle est entièrement bâtie en pierre dorée.
  L'église est dédiée à Saint Etienne. La nef est soutenue par 10 piliers ornés de chapiteaux sculptés, son chemin de croix est remarquable, ses vitraux très lumineux sont l'œuvre de Augustin Thiéry, maître verrier Lyonnais.
 
 
  Au dessus du porche de l'église, au niveau de la tribune, la verrière représente saint Pierre:
 
 
Saint Pierre, apôtre et martyre.
 
   Pierre est originaire de Galilée. Avec son frère André, il fait partie des premiers disciples du Christ. C'st un pêcheur qui portait le nom de Simon et c'est Jésus qui le nomme "Képhas" c'est-à-dire Pierre.
  On le retrouve lors des principales étapes de la vie de Jésus (Cana, la transfiguration, la pêche miraculeuse, etc...). Malgré cela, il reniera le Christ trois fois lors du procès devant le sanhédrin.
  Il sera parmi les premiers à découvrir le tombeau vide. Après la résurrection, il devient le chef des disciples et son autorité est incontestée.
  Les actes rapportent deux arrestations suivies de libérations miraculeuses. Il part pour Rome dont il devient le premier évêque. On lui attribue deux épitres.
  En 64, sous Néron, il est mis à mort (d'après la tradition l aurait été crucifié la tête en bas).
  Le vitrail le représente portant la clé (dite de Saint Pierre) et le livre des évangiles.
 
quelques détails de ce vitrail:
 
le visage de Saint Pierre
 
 
La date de construction de l'église
 

entre les pieds de Saint Pierre, la signature d'Augustin Thiery, maître verrier.

texte : Jean Barbier ,  photos : Jean Barbier, Elizabeth Champelovier


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire